logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/10/2007

Dissertation

12 décembre 2003

Esther était très dure, au début. Elle pensait que le monde entier n’agissait que pour lui nuire. Elle m’a dit, assez agressivement, qu’elle travaillait pendant les cours mais qu’elle refusait catégoriquement de travailler en dehors des cours : une bonne recette pour aller droit à l’échec.

Quand elle m’a dit qu’après son bac elle voulait faire une école du cirque, je lui ai répondu qu’il n’y avait pas de mal à cela, et son attitude a changé. Tout ce qu’elle voulait, c’était un peu d’approbation. Son père est un boulanger-pâtissier plein de talent pour son métier mais mal dégrossi. Comme presque tous ceux de sa profession, il travaille trop et cela le tue. La mère est une jolie petite pimbêche égoïste et pètesec. Au magasin, elle n’est polie que par conscience professionnelle. On voit tout de suite que cela ne lui vient pas naturellement. La bouche sourit ; les yeux restent de glace.

Esther aime ses parents, pourtant. Dans une discussion sur l’infidélité (Madame Bovary) elle m’a dit qu’elle serait bouleversée si elle apprenait que son père ou sa mère avait une aventure. Ce qui lui manque, c’est le coup de pouce de l’approbation de temps en temps. Elle travaille entre les cours maintenant. Ses notes remontent. Elle s’est enthousiasmée pour le Don Juan de Molière. Je lui ai demandé si mes cours lui étaient utiles. Elle m’a répondu : “Je me sens moins nulle.” J’ai été très ému par la profondeur inconsciente de cette remarque.

Lui ayant corrigé sa première dissertation, j’avais mis, sans y penser, des petites marques dans la marge en face des phrases qui étaient particulièrement bonnes. Malgré mon horreur du franglais, je les avais appelées des “ticks” car ce symbole n’a pas vraiment de nom en français. On peut dire « cocher » on ne peut pas dire « une coche ». A la fin du cours, elle s’est précipitée, les yeux brillants, vers sa mère en lui montrant sa copie : “Regarde : il m’a mis des ticks !” La mère n’a pas compris et a regardé sa fille avec des yeux de poisson mort. Quel désert d’indifférence faut-il avoir traversé pour, à dix-huit ans, se réjouir ainsi d’une si petite chose ! Mais un compliment, si modeste soit-il, n’est peut-être jamais une petite chose. J’étais bien prêt de détester cette jeune fille quand j’ai commencé à l’aider. Maintenant, je l’aime beaucoup.

Une chose qui m’a scandalisé, c’est qu’elle n’avait jamais fait de dissertation en Seconde. Elle est en Première et la dissert aux “ticks” était sa toute première. Au lycée, on lui en a finalement demandé d’en pondre une sans préparation aucune sur… Platon ! L’examen étant en mai ou début juin, on donne donc aux élèves un peu plus de deux trimestres pour maîtriser l’art de la dissertation ! Et l’on s’étonne, après cela, qu’ils soient nuls ! Son prof a pris pour thème général de l’année : l’apologie. Il emploie des termes tellement obscurs que je dois les rechercher dans le dictionnaire. Il fait de l’esbroufe au lieu d’appliquer tout bonnement un programme qui est passionnant en lui-même sans qu’on cherche à le compliquer d’une façon aussi inutile que stérile. Autre sujet d’inquiétude : sur la liste des auteurs qu’il a choisis pour cette année scolaire, il n’y a aucun écrivain du XVIII° siècle. Par contre, il insère du Platon et du George Orwell : auteurs fascinants, certes – et dont on ne peut que recommander la lecture – mais qui ne trouvent pas leur place dans un cursus de Bac de français. Je ne dis pas cela par rigidité intellectuelle, comme pourrait le faire un fonctionnaire, mais simplement parce que le programme de français est déjà beaucoup trop chargé comme cela. Laissons donc Platon à l’année de Philo et George Orwell aux programmes du prof d’anglais.

Commentaires

De l'art d'etre un bon professeur ,un bon pédagogue !Le secret ?Aimer,respecter,accompagner...
Amitiés
Jacques

Écrit par : Jacques | 26/10/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique