logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/01/2008

Consentement

Mon oncle Léon, qui était curé, s’est plusieurs fois étonné devant moi du nombre de prêtres qui mouraient du cancer de la prostate. “Pourtant” ajoutait-il “On ne peut pas dire qu’ils s’en servaient !”
Il était fort naïf et ne se rendait pas compte à quel point certains s’en servaient. Toutefois, en admettant que la majorité des prêtres soient chastes, sa remarque avait de quoi piquer la curiosité.

On nous dit maintenant qu’une activité sexuelle régulière éloigne les risques de cancer, et pas seulement ceux de la prostate. Quand on sait à quel point les souffrances et les malheurs déclenchent les cancers, on ne peut s’étonner du fait que le plaisir et le bonheur les en éloignent.

Quand l’église catholique acceptera-t-elle enfin que l’éventail des activités sexuelles, de la masturbation aux partouzes, en passant par les manifestations les plus subtiles, les plus aimantes et les plus délicates de l’amour ; que cet éventail, dis-je, soit bon à la fois pour le moral et le physique ? Reprenant les idées de Sakyamuni, le Christ disait qu’il n’y a qu’un seul commandement : ne pas faire aux autres ce que nous ne voudrions pas qu’ils nous fassent. Dans le domaine de la sexualité, s’il n’y a ni contrainte ni mensonge, il n’y a pas non plus de mal.

Commentaires

Je suis d'accord avec le 1er et le 2ème paragraphe de ta note et c'est vrai que l'église catholique a engendré beaucoup de difficultés et même de souffrances dans ses excès de pudibonderie et d'interdits.
Pourtant je pense que l'église catholique, quand elle n'est pas trop "cul béni" a une réelle considération de la sexualité qui ne peut pas être seulement élément de plaisir. La sexualité est plus que ça ; elle est LE moteur et ce pouvoir essentiel ne peut être considéré que comme seul objet de plaisir bien qu'on ne puisse non plus lui enlever cette partie qui la constitue.
Bonne soirée

Écrit par : monique | 16/01/2008

A envoyer d'urgence à Joseph Seize, pour qu'il retouche un peu le réglement intérieur de sa boite !

A bientôt...

Écrit par : Crabillou | 16/01/2008

Tu vois juste, sans réduire cependant la sexualité au seul plaisir comme le souligne Monique.
Mais comment sais tu que Jésus connaissait l'enseignement de Bouddha ? Je n'ai jamais lu cette croyance dans les textes, pas plus que dans le Coran.

Amitiés du grillon

Écrit par : christian | 21/01/2008

moi,je pense,pour répondre à Christian que le Christ en tant que maître avait la connaissance de tous les maîtres ascensionnés qui l'ont précédé.Un initié devine cela dans son coeur.On ne connait pas les jeunes annnées du christ,d'aucun dise qu'il a passé une partie de sa vie au Tibet ce qui expliquerait bien des choses.Pour le reste en parlant de sexualité,heraime n'a pas de tabous et ne juge jamais.Mais je pense que l'église a un grand pas à faire.Les prêtres devraient pouvoir se marier et avoir une famille.Au moins ils sauraient ce que s'est que d'élever des enfants.

Écrit par : heraime | 23/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique