logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/03/2008

A trop exiger...

“L’homme est né libre mais partout il est dans les chaînes” disait (peu ou prou) Jean-Jacques Rousseau. On pourrait le paraphraser en disant : “L’homme est né riche mais partout il se croit pauvre”.

Plus on donne, plus on est riche (je ne parle pas d’argent, bien sûr). Plus on accapare, plus on est pauvre.

Chögyam Trungpa : “Arrêtons de considérer que les autres nous pompent notre énergie. Ils nous rechargent en énergie dès lors que, dans la relation que nous établissons avec eux, nous reconnaissons notre richesse et la leur…/… Il ne s’agit pas de donner quelque chose à quelqu’un, mais bien plutôt de lâcher prise sur les exigences et les critères fondamentaux de ces exigences…/… On n’a pas besoin d’assurer son terrain. On s’ouvre. On ne considère plus que telle ou telle chose doive être acceptée ou rejetée. Il n’y a plus ni ennemi à vaincre ni but à atteindre. On cesse d’être obsédé par l’accumulation ou par le don. Il n’y a plus ni espoir ni crainte. Nous acquérons la capacité de voir les situations telles qu’elles sont”.

Cela ne veut pas dire, j’en suis persuadé, que l’on doive rechercher la compagnie de gens brutaux, sournois, arrogants et manipulateurs. On peut leur pardonner mais il n’est pas nécessaire de les fréquenter. Par contre, pourquoi rejeter ceux qui vous veulent exclusivement du bien et qui, même, vous admirent ? Pourquoi se priver d’échanger les deux richesses, la sienne et celle de l’autre, simplement parce que la réalité ne cadre pas exactement avec les exigences ? Si l’autre vous aime et ne vous veut aucun mal, pourquoi le traiter comme s’il était haineux et malfaisant ? C’est se rendre soi-même malheureux et solitaire. C’est agir d’une façon qui frise le masochisme. Pourquoi se punir soi-même, alors que la vie se charge de nous faire souffrir aux moments où nous nous y attendons le moins ? Pourquoi gâcher notre richesse intrinsèque et adopter la pauvreté du non-échange ?

Échangons nos richesses sans nous préoccuper de ce qui cadre ou ne cadre pas avec ce que nous attendons exactement de l’autre. Nous n’en serons que plus riches tous les deux.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique