logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

22/08/2008

Economie. Exemple concret I

Pendant la deuxième guerre mondiale, les Américains, en étudiant la résistance acharnée des Japonais sur terre, se rendirent compte que pour conquérir le Japon tout entier, il faudrait sacrifier quatre millions de leurs soldats. Et encore… Tant que le Mikado n’aurait pas déclaré la cessation des hostilités, la résistance des civils n’aurait jamais connu de fin. Autrement dit, il était tout simplement impossible de conquérir puis d’occuper ce pays.

Entre parenthèse, le Général Rommel aurait confié à son état-major : « Si tous les Français s’étaient battus comme les cadets de Saumur, nous n’aurions jamais pu atteindre Paris ». Mais passons…

Pas question de sacrifier quatre millions de soldats pour la conquête du Japon. D’ou le fameux Manhattan Project destiné à mettre au point la bombe atomique. D’autres pays s’y intéressaient : l’Allemagne, la Russie et l’Angleterre. Le Manhattan Project avait ceci d’original qu’il coordonnait toutes les ressources du pays : financières, scientifiques, militaires et industrielles.

Pendant la crise pétrolière de 1973 j’ai émis l’opinion qu’il était urgent de mettre sur pied un second Manhattan Project pour, cette fois, concevoir des voitures qui n’auraient pas eu besoin de pétrole. Les concepts d’écologie et de pollution n’étant pas encore très développés à cette époque, j’avoue que ce n’était pas là ma principale préoccupation.

Ce qui m’inquiétait le plus, c’était de voir les pays occidentaux acheter leur pétrole à des Etats non démocratiques dont certains pouvaient sans hésitation mériter l’appellation d’Etats-voyous. Donner des dizaines de milliards de dollars à des dictatures ou des oligarchies me paraissait très dangereux. Evidemment, il m’était impossible d’envisager quelque chose comme la destruction du World Trade Center mais, comme toute personne douée d’un minimum de bon sens, je savais que si l’on donne de l’argent à un criminel, il ne s’en servira pas pour financer des jardins d’enfants.

Etait-il besoin de sortir de HEC ou de la Harvard School of Economics pour comprendre cela ? Ou bien au contraire, le fait de sortir de ces établissements prestigieux vous donne-t-il des œillères ?

Dois-je préciser que ce second Manhattan Project ne fut jamais envisagé par ceux qui auraient pu le mettre sur pied ? Lénine disait de l’Occident : « Ils ne pensent qu’au commerce : ils nous vendront la corde avec laquelle nous les pendrons ». Les économistes et les financiers occidentaux ont cru bon de continuer à se procurer du pétrole dans des pays qui se sont servi de notre argent pour nous attaquer.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique