logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/09/2008

Irresponsables

Être irresponsable, c’est ne pas voir ou ne pas vouloir considérer les conséquences de ses actes. Un récent article dans la revue Sciences & Avenir analyse les recherches scientifiques sur le sujet, notamment grâce à l’IRM. Conclusion : tout n’est pas dit à sept ans comme le clamait Piaget. Le cerveau continue à évoluer jusqu’à l’âge de 25 ans. Après aussi, mais beaucoup plus lentement.

“Mais tout le monde sait cela.” Me disait récemment une enseignante. “Pas besoin des scientifiques pour nous le dire.” Certes mais la science a l’utilité d’analyser ce que « tout le monde sait », de l’étayer et de faire entrevoir des solutions.

C’est ainsi que l’on comprend mieux maintenant pourquoi tant d’ados se sentent mous et paresseux : leur cerveau possède alors davantage de cellules qu’à n’importe quelle autre période de leur vie mais moins de synapses. Les synapses, qui sont les « ponts » entre les cellules seraient ainsi les instruments de notre logique et de la faculté consistant à comprendre les conséquences de nos actes.

Au fur et à mesure de l’accroissement du nombre de synapses, une « logique des conséquences » commence à se former.

Ne voir que les avantages ou les désavantages immédiats d’une action est un lourd handicap pour les ados. C’est le moment où beaucoup gâchent leur vie à jamais. Nous avons tous rencontré des adultes très intelligents mais qui, déraillés par une adolescence irresponsable, sont devenus des ratés (ou des « losers » comme on dit maintenant.)

D’où l’importance pour les ados de faire confiance à ceux qui ont déjà subi les conséquences néfastes de leurs propres erreurs et s’en mordent les doigts ou, au contraire, qui ont récolté les fruits d'un comportement responsable. D’ou aussi, pour les adultes, la nécessité de faire en sorte que les jeunes aient confiance en eux et songent à les imiter.

Naturellement, il s’agit là d’une analyse scientifique MOYENNE. Nous savons bien qu’il y a de jeunes ados, et même des enfants, qui possèdent déjà un sens très aigu des responsabilités. Nous savons aussi, hélas, qu’un nombre considérable d’adultes (que les sociologues estiment à un effrayant 20%) n’acquièrent jamais le sens des responsabilités.

Une chose qui me révolte, c’est l’exploitation de ces irresponsables par certaines grandes entreprises : crédit à 2% pendant six mois, abonnement à la télé par satellite gratuit pendant 3 mois, rien à payer avant l’année prochaine… Filets aux alouettes qui capturent chaque fois des milliers de victimes.

Les irresponsables sont déjà très malheureux. Le monde leur est hostile. Ils sont eux-mêmes leurs pires ennemis. Ils ne comprennent pas pourquoi rien ne marche comme il le voulaient, pourquoi les voisins se plaignent de leur comportement, pourquoi l’ignoble patron se fâche s’ils arrivent en retard au boulot, pourquoi la voiture qu’ils n’ont pas entretenue tombe en panne etc. Mais ce sont des êtres humains : doit-on, en plus, les exploiter cyniquement ?

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique