logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/05/2009

Quand tout va bien

« Quand tout va bien » disait André Maurois « on ne peut en faire un roman ». On pourrait ajouter : ou un film ou une pièce de théâtre.

Le roman est-il le miroir d’une société particulière ou de l’espèce humaine en général ?

Les deux mon Capitaine mais je donnerais plus d’importance à la deuxième proposition qu’à la première. En effet, ce qui fait le succès d’un roman, c’est son universalité. Pourquoi lit-on encore « La Princesse de Clèves » ? Notre monde n’est plus celui du XVII° siècle et encore moins celui des cours royales et des bals somptueux aux toilettes extravagantes. Pourtant nous vibrons avec la jeune princesse. On pourrait transposer l’intrigue sans rien en perdre : une jolie étudiante tombe amoureuse d’un homme notoirement volage. Il est également attiré par elle mais elle lui résiste car elle sait qu’il est volage. Il promet de se réformer. « Promesse d’ivrogne » pense-t-elle. Et elle ne le croit pas. A-t-elle raison ? C’est au lecteur de décider.

Doit-on en conclure, puisqu’il s’agit d’un roman français, que tous les Français sont volages et que « La Princesse de Clèves » est une critique sanglante d’une société française en pleine décadence ? La réponse est tellement évidente qu’on me dira que je n’avais même pas à poser la question.

Si j’ai pris la peine de la poser, cette question, c’est que je vous demanderai maintenant d’imaginer que le roman de la belle étudiante amoureuse d’un homme volage ait été écrit par un Américain.

Ah, ha ! Alors là, ça change tout. Je vois les journalistes « littéraires » du Monde, de Libé ou de Télérama se précipiter, toutes griffes dehors, vers leur ordi. On a agité devant eux un drapeau rouge et ils foncent : « Ce roman est une critique sanglante de la société américaine dont elle dénonce l’hypocrisie et la décadence…. » Évidemment !

Commentaires

Je crois que je vais venir me balader de temps en temps sur ton blog..

J'aime bien ta manière d'analyser.

Mais de grâce,ne rejoins pas ceux qui rejettent " en bloc"télarama, le Monde!,libé.

J'essaie toujours d'avoir du recul et de n'être point prisonnière d'une mode.

(d'ailleurs,je ne lis pas les critiques "avant"..ce n'est pas ce qui guide mon choix..je les lis, parfois,mais après).

Tu as raison,ce qui fait le succès du Roman c'est son universalité!Là, nous sommes d'accord.

bientôt

Betty

(je peux aussi vous vouvoyer).

Écrit par : betty | 14/05/2009

Encore moi..c'est du harcèlement!

je viens de lire " La vitre" :magnifique..

Écrit par : betty | 14/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique