logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/01/2010

Pas de conclusion

 

Nous l’appellerons Yvette et nous appellerons sa fille Ulrika. Ulrika est une ravissante jeune fille de 15 ans, agréable à vivre, toujours prête à aider ses parents à la maison et toujours (ou presque) de bonne humeur. En société, elle fait preuve d’un comportement plutôt adulte.

Malheureusement, elle ne lit pas, regarde des programmes débilitants à la télé et collectionne les mauvaises notes au collège. Elle trouve des excuses pour ne pas préparer ses contrôles et s’achemine lentement vers une vie de « loser » comme disent les gamins…

…ou plutôt il en était ainsi jusqu’à une époque assez récente. Yvette, depuis quelques mois, se bat contre un cancer. Ulrika est maintenant la meilleure élève de sa classe, même dans les matières qu’elle détestait.

 

Nous les appellerons Arnaud et Line. Sortant d’un divorce pénible avec une épouse qui connaissait de sérieux problèmes psychiatriques, Arnaud a rencontré Line, jeune femme d’une grande beauté, au caractère enjoué et aux remarquables talents d’organisatrice. Après une liaison pendant laquelle Arnaud et Line habitaient chacun de leur côté, Line a invité Arnaud à venir vivre avec elle.

Malheureusement, Line a deux garçons : 8 et 10 ans. Ils se sont immédiatement, comme c’est souvent le cas dans ces circonstances, retournés, toutes griffes dehors, contre le nouvel arrivant. “T’as rien à me dire, t’es pas mon père” est une phrase qu’Arnaud a dû entendre des centaines de fois.

Maintenant, c’est Arnaud qui se bat contre un cancer. Les deux garçons ont complètement enterré la hache de guerre.

 

Je ne tire aucune conclusion : deux exemples ne créent pas une statistique mais je suis malgré tout assez troublé par cette coïncidence de comportement entre la fille d’Yvette et les enfants de Line.

 

 

 

 

02/01/2010

Ils sont parmi nous

 

Quand son revolver calibre 38 s'est enrayé, un braqueur de banque a regardé dans le canon et a appuyé sur la détente. Cette fois, ça a marché !


Un cuisinier ayant perdu un doigt dans une machine à découper le jambon s'est adressé à sa compagnie d'assurance. Celle-ci envoya un enquêteur qui essaya la machine dans laquelle il perdit un doigt. La demande d'indemnisation du cuisinier fut approuvée.



Un conducteur d'autobus qui transportait 20 pensionnaires d'un hôpital psychiatrique à un autre s'est arrêté brièvement chez lui alors qu'il n'en avait pas le droit. Revenu à l'autobus, il s'aperçut que tous ses passagers s'étaient enfuis. Il alla à l'arrêt d'autobus le plus proche en embarqua vingt passagers en leur disant : « Aujourd'hui, c'est gratuit ». Il les emmena à l'hôpital psychiatrique en précisant aux infirmiers que ses passagers étaient particulièrement râleurs et agressifs. Il fallut trois jours pour éclaircir l 'affaire.



Un braqueur entre dans un petit magasin, sort un billet de €50 et demande qu'on lui fasse de la monnaie. Quand le commerçant ouvre la caisse, le braqueur sort un revolver, pousse le commerçant de côté et prend tout ce qu'il y a dans la caisse : €45.... en oubliant son billet de €50 sur le comptoir !



Un voleur qui essayait de siphonner l'essence d'un camping car en aspirant dans un tuyau pour amorcer l'écoulement s'est effondré en vomissant : il avait aspiré le réservoir des toilettes.



 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique